Angel Shot, un projet de prévention à Brest par la Fédé B
16973
page-template-default,page,page-id-16973,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-theme-ver-16.9,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive
 

Lutte contre les violences sexistes et sexuelles

Qu’est-ce que l’Angel Shot ?

1. Les étapes de la réflexion menée :

Ouverture de la réflexion en octobre 2017

Constat : le harcèlement sexuel dans le milieu étudiant est de plus en plus important et certains phénomènes de communication à ce sujet font grand bruit (#metoo, #balancetonporc). Ainsi, même si nous n’avons eu aucun retour de tel phénomène dans notre réseau, nous nous pensons concernés par le sujet et souhaitons mettre en place un système de réaction face à ce type de situation et pourquoi pas évoluer vers de la prévention à la suite.

L’UBO a organisé une semaine contre les violences sexistes et sexuelles en novembre 2017 et a mis en place en 2016 une cellule de lutte contre le harcèlement sexuel au sein de l’université.

Notre démarche est donc de créer un dispositif applicable aux situations de harcèlement sexuel subies par les étudiants hors de l’université et notamment lors des événements de la vie étudiante.

1er Groupe de travail en janvier 2018

Réflexion sur le dispositif à mettre en place, consensus sur le système de l’Angel Shot en tant que boisson à commander au bar pour obtenir de l’aide. Reflexion sur la prévention et la communication à mener.

2e Groupe de travail en janvier 2018

Refus de la gradation de la demande car c’est une appréciation personnelle, proposition de mettre en place une safe zone pour les personnes utilisant ce dispositif, demande d’une formation gestion de conflit pour permettre aux bénévoles de réagir.
Le dispositif peut aussi avoir un rôle dissuasif vis à vis des auteurs qui connaissent son existence.

3e Groupe de travail au Week-End de Formation de la Fédé B de février 2018

Importance de l’aspect légal : ce qu’on peut faire ou non et définition juridique des comportements pouvant paraître proches (sexisme, harcèlement)

Réflexion sur des événements de prévention en matière de harcèlement sexuel pouvant être mis en place dans le milieu étudiant.

Formation le 10 octobre 2018 de 16 personnes par l’association Difenn

2. Présentation Angel Shot : Qu’est-ce que c’est ?

Pour aider les personnes malheureusement victimes de situations compliquées, voire même dangereuses, l’Angel Shot est une boisson qui n’est pas proposée sur les cartes des établissements ! C’est un appel à l’aide connu du personnel pour pouvoir aider et remédier aux situations risquées ou abusives dans le milieu festif.

Plus précisément, voici ce que représente l’Angel Shot :

Il s’agit d’une boisson qui peut être commandée dans les bars (qui n’existe pas à la carte) et lors d’événements festifs, afin de mettre en place une réaction face à une situation de harcèlement. Il s’agit donc d’un mécanisme de réaction face à un comportement à risques et même de harcèlement lors d’événements festif.

Ce principe est une réponse découle d’un constat : les femmes et les hommes subissent des pressions de parts et d’autres, voici donc une option pour leurs permettre d’y remédier.

Plusieurs axes sont envisagés autour de la mise en place d’une telle boisson dans les événements du réseau Fédé B :

Un axe de protection : application d’un protocole facile à utiliser en cas de situations de harcèlement, à risques et/ou dangereuses durant les événements.

Un axe de prévention : nous offrons un kit de prévention pour éduquer et sensibiliser au sujet des violences à caractères sexuels lors des événements.

Le but étant de sensibiliser un maximum de personnes et d’aider ceux qui en ont besoin.

Assurer une protection adéquate des personnes qui craignent pour leur sécurité de quelques manières que ce soit lors de regroupements ou d’événements est primordial ! Ce dispositif novateur est un nouvel échelon que gravit la Fédé B en ce qui concerne les soirées responsables car il a pour but de prévenir les violences à caractère sexuel dans les bars et les soirées fréquentés par la communauté étudiante.

Le système de charte permettra aux associations de contribuer à la fois au bien-être et à la sécurité des participants à leurs soirées, mais aussi à la prévention du harcèlement sexuel et des agressions sexuelles en zone festive. Elles s’engagent à appliquer les règles lors des soirées qu’ils initient et organisent, que celles-ci aient lieu dans une salle ou dans un bar, de manière à avoir un événement sécurisé et sécurisant.

Un système de retour sera mis en place via un formulaire, permettant ainsi au porteur de projet d’avoir des informations sur la pertinence du projet.

Si le projet de charte touche à la fois les bars et les associations étudiantes, il sera « adapté » aux lieux de manière à ne pas devenir gênant pour les organisateurs, afin de prendre en compte l’enjeux important d’un tel projet. Pour les associations, en particulier lors d’organisation de soirée en dehors d’un bar, la mise en place d’une « Safe Zone » semble important. Celle-ci permettrait une bonne prise en charge de la personne ayant fait appel au dispositif. Pour la mise en place de la charte de l’Angel Shot dans des bars, la mise en place de « Safe Zone » peut être rédhibitoire. En effet, certains lieux peuvent manquer d’espace pour la mise en place d’un tel lieu sécurisé.